Hanoi capitale

Mon ex Copine à eu un nouveau copain 

Hanoi capitale à Vietnam Decouverte.
Il est très Riche que moi, il voyage ensemble à Dubaï faire des sorties en Boîte, au Restau. Je n’avais pas le moyen de l’offrir tout çà. Mais à chaque fois qu’ils prennent des photos en Amoureux, elle publie tout sur Facebook et elle m’identifie. Donc moi j’ai téléchargé toutes ces photos et je les ai toutes envoyées à son Père sur Whatsapp.
(TONTON TU VOIS TA FILLE !!??)
EST-CE QUE J’AI MAL FAIT ?

À la rencontre des Congo(s), De l’océan à la forêt équatoriale, de part et d’autre du fleuve Congo, des royaumes africains à la colonisation,…

À la rencontre des Congo(s)
De l’océan à la forêt équatoriale, de part et d’autre du fleuve Congo, des royaumes africains à la colonisation, puis à la décolonisation, des combats pour l’indépendance aux luttes pour la démocratie et la justice, l’histoire et l’actualité du bassin du Congo témoignent de la complexité et de la richesse de l’histoire africaine.
Les bibliothèques de Montreuil vous proposent de découvrir différentes facettes historiques, politiques, économiques, littéraires et musicales de cet immense territoire au travers d’un cycle d’exposition, rencontres, projections, concert et défilé de mode !
Du 16 novembre au 31 décembre
Bibliothèque Robert-Desnos
Exposition
Histoires Congolaises
Histoires congolaises dessine, au travers des oeuvres de Chéri Samba, Ambroise Ngayimoko, Hector Mediavilla, Kura Shomali et Steve Bandoma un parcours subjectif dans cet immense territoire africain : anecdotes historiques, images glanées, regards artistiques nous invitent à prendre des chemins de traverse pour découvrir l’extraordinaire destin d’un pays qui changea trois fois de nom.
Samedi 18 novembre à partir de 16 h
Bibliothèque Robert-Desnos
Inauguration de l’exposition
16 h – Conférence musicale sur les musiques congolaises
Dans l’histoire des musiques africaines, la musique congolaise relève de l’épopée. S’inspirant des modèles afro-cubains dans les années 1950, les jeunes musiciens congolais inventent un genre à part entière : la rumba congolaise. Durant cinq décennies, cette musique en perpétuelle évolution ne s’affranchit jamais de son identité profonde. Commentaire des indépendances des années 1960, elle fait danser toute l’Afrique et au-delà. De la rivalité entre les super stars naissent des légendes et de très grandes écoles musicales : African Jazz et OK Jazz, Papa Wemba, Koffi Olomide…
Une conférence de François Bensignor, spécialiste des musiques du monde.
18 h – Une visite de l’exposition et un apéro congolais
19 h – Défilé et Soirée Rumba : Ambiance diatance
La SAPE, acronyme pour Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes, est une mode vestimentaire et même d’un art de vivre qui est né au Congo, autour des années 60. Vêtements colorés (ou pas), pas de danse, excentricité, le sapeur fait son cinéma, mais… avec classe car plus que la tenue, c’est l’allure qui compte et l’effet qu’elle produit. De la théorie à la pratique, il n’y a qu’un pas que franchiront élégamment les sapeurs en se prêtant au jeu de la diatance (défilé). Celui-ci sera suivi d’une initiation à la Rumba et d’une soirée dansante animée par un DJ.

“35 ans et toujours autant de raisons de s’abandonner à ces miniatures de fiction, à ces formes vives d’expérimentation

“35 ans et toujours autant de raisons de s’abandonner à ces miniatures de fiction, à ces formes vives d’expérimentation. Le court métrage a tout de la troublante intensité que Stephen King prête à la nouvelle : « C’est comme le baiser furtif d’une inconnue dans le noir. » Dans nos salles obscures prêtes à vous accueillir, abandonnez-vous à ces lèvres d’images, tour à tour câlines et mordantes, qui vous laisseront étourdis, embrasés, bouleversés. On vous assure que vous y reviendrez, avides de goûter à plus de ces précipités de cinéma.”
Guy Astic, président du Festival

Les mardis, mercredis et jeudis de 12 h à 15 h, Square Le Patriarche, Les Chaises musicales, Du 11 juillet au 31 août, si le temps le permet,…

Les mardis, mercredis et jeudis de 12 h à 15 h
Square Le Patriarche
Les Chaises musicales
Du 11 juillet au 31 août, si le temps le permet, installez-vous sur l’herbe dans un transat, sous un parasol, et profitez d’un moment de détente en plein air en écoutant un programme musical sélectionné par la bibliothèque ou en lisant la presse du jour.

Du 11 juillet au 4 août, Quartier Ruffins-Théophile-Sueur / Montreau-Le Morillon, Festival Activ’été, Animations de rue, Retrouvez 3 jours par…

Du 11 juillet au 4 août
Quartier Ruffins-Théophile-Sueur / Montreau-Le Morillon
Festival Activ’été
Animations de rue
Retrouvez 3 jours par semaine, de 16 h à 20 h, retrouvez les équipes de la Maison de quartier et ses partenaires. Au programme: ateliers, lectures et spectacles pour tous les âges. Les bibliothécaires se joindront aux festivités en vous proposant des lectures ensoleillées.

Tous les jeudis de 14 h à 16 h, Piscine des murs à pêches, Lectures, Cet été, les bibliothèques de Montreuil s’installent pour des lectures…

Tous les jeudis de 14 h à 16 h
Piscine des murs à pêches
Lectures
Cet été, les bibliothèques de Montreuil s’installent pour des lectures près du plongeoir. L’idée ? Diffuser le goût de lire entre deux brasses…
Deux séances spéciales d’ateliers d’écriture se dérouleront près du bassin : « Invente un sport nautique et mets-le en pratique » (dates à définir) avec Pierre Senges, écrivain en résidence avec l’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis.

UN LIVRE, UN JOUR, Quand sort la recluse de Fred Vargas, Résumé :, « – Trois morts, c’est exact, dit Danglard

UN LIVRE, UN JOUR
Quand sort la recluse de Fred Vargas
Résumé :
« – Trois morts, c’est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n’est pas de notre compétence.
- Ce qu’il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J’ai donc rendez-vous demain au Muséum d’Histoire naturelle.
- Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ?
- Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.
- Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l’araignée recluse ? »

Ça s’est passé à la bib, Une conférence, un concert, une rencontre, des ateliers, un débat, une projection, des lectures : il se passe toujours…

Ça s’est passé à la bib
Une conférence, un concert, une rencontre, des ateliers, un débat, une projection, des lectures : il se passe toujours quelque chose dans les bibliothèques de Montreuil.
Vous avez assisté à l’un de ces événements… ou vous auriez souhaité en être ?
Retrouvez ici les meilleurs moments qui ont marqué la vie des bibliothèques grâce à des photos, des articles ou des extraits audio et vidéo.
http://www.bibliotheque-montreuil.fr/…/ca-se…/club-histoire/
http://www.bibliotheque-montreuil.fr/…/changer-le-monde-
ou…/
http://www.bibliotheque-montreuil.fr/…/knockout-a-round-th…/

Samedi 14 octobre à 15 h, Bibliothèque Robert-Desnos, Club Lecture, Lékri Dézados, Si vous aimez la lecture, ce club est fait pour vous ! Vous…

Samedi 14 octobre à 15 h
Bibliothèque Robert-Desnos
Club Lecture
Lékri Dézados
Si vous aimez la lecture, ce club est fait pour vous ! Vous pouvez discuter de vos coups de cœur, découvrir d’autres univers (SF, manga, fantasy, policier, aventure, documentaire) ou devenir chroniqueur web…
Votre présence vous offre la possibilité d’emprunter les dernières nouveautés et de contribuer à leur achat pour la bibliothèque. L’équipe d’ActuSF participe à toutes les séances pour filmer vos chroniques, que vous pouvez ensuite découvrir sur le site : www.actusf.com rubrique « jeunesse ».

Une petite histoire : appel téléphonique dans lequel on m’annonce (heureux) qu’un ami a voulu commander mon livre et que le libraire lui a répondu…

Une petite histoire : appel téléphonique dans lequel on m’annonce (heureux) qu’un ami a voulu commander mon livre et que le libraire lui a répondu que le livre était épuisé.
Là on ravale sa fatigue et on explique que le libraire n’a pas voulu s’embêter à commander un livre dont il n’a pas entendu parler.
Bref, c’est bien l’auteur qui est épuisé !